La volonté du président de la junte est une une volonté exprimée par les faits, révèle Sanoussy Kaba, Administrateur Civil..

78

 

 

 

Le président de la Transition, le Colonel Mamady Doumbouya dans l’optique de mener à bon port cette période transitoire, a prêté serment le vendredi 1er Octobre 2021, cette prestation de serment relève des dispositions de l’article 47 de la charte de la transition, d’ailleurs la loi fondamentale du pays pendant cette ère, avant son installation dans le fauteuil présidentiel.
La dite cérémonie qui s’est déroulée au palais des nations Roi Mohamed V, a connu la présence massive des commis de, l’Etat, les ambassadeurs accrédités en Guinée, le secteur éducatif, le patronat etc…

A l’issue de la rencontre, Sanoussy Kaba, Administrateur Civil et Fondateur d’université Privée la source nous a accordé une interview dans laquelle il a exprimé ses sentiments, ses aspirations à l’endroit de la junte.

<< Les impressions sont bonnes dans l’ensemble. Comme tous, parce-que, le président de la Cour suprême a fait un très beau discours basé sur les mêmes fondements que la charte, il est allé en profondeur pour exprimer au Colonel toutes les attentes du peuple, pour sensibiliser d’avantage la mission. Je crois que ça été une bonne chose, dans l’ensemble on est satisfait >>. A d’entrée en jeu introduit cet ancien Ministre de la République.

S’agissant d’un message singulier à l’endroit de ses compatriotes, il a souligné ceci.

<< Le message que je lance, c’est pour donner un moratoire à cette junte qui a vraiment exprimé dans les termes qu’ils faut toute la volonté de pouvoir aider ce pays et de nous mettre tous les jalons nécessaires dans un pays démocratique, donc, il faut les donner le temps de le faire >>. A t-il ajouté

Pour finir, le patron de l’Université privée la Source dit avoir une lueur d’espoirs à cette junte.

<< Absolument, si on prend les hommes par les discours et les premiers faits, nous pouvons aujourd’hui avoir une lueur d’espoirs que tout se passera bien, parce-que la volonté du président de la junte est une volonté exprimée par les faits pour le départ et par les textes qui ont engendré le projet de société qu’il peut pour la Guinée. On est satisfait et, on a beaucoup d’espoirs >>. A t-il conclut. 

Eugène Capi Balamou pour référenceguinée.net