SLECG: Aboubacar Soumah et Kadiatou Bah enterrent la hache de guerre

23

Une image vaut mille mots dit-on. Kadiatou Bah et Aboubacar Soumah, qui se regardait jusque-là en chien de faïence ont décidé de mettre leur égo de côté au profit des enseignants guinéens.

 

Ce mardi, en faveur du lancement de l’atelier préparatoire de la rentrée scolaire 2021-2022, dans la salle des fêtes de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, les secrétaires généraux des deux factions rivales du SLECG, venus représenter l’intersyndicale de l’éducation, ont manifesté leur réconciliation à travers des actes et gestes décontractés.

 

En compagnie des représentants des autres structures syndicales, les deux en vrais complices, ont retenu l’attention de ceux qui étaient présents à cette rencontre.

 

Approchée a propos, Dame Kadiatou Bah dira que l’union sacrée des enseignants dépend de leur entente. D’où la nécessité pour les deux d’enterrer la hache de guerre.

 

« …. Les esprits sont en train de revenir petit-a-petit, moi je considère que ce fut une incompréhension entre les leaders mais c’est seulement nous les leaders encore qui devrions mettre la balle à terre pour que les enseignants aussi se réunissent, parce que tout le monde connaît tout le combat que le SLECG a toujours mené par rapport à l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants », a-t-elle déclaré.

 

Pour sa part, Aboubacar Soumah a assuré qu’il usera de tous les moyens en faveur de l’unification du SLECG.

 

A rappeler que la pomme de discorde entre Dame Kadiatou Bah et Aboubacar Soumah autour du leadership du SLECG date de fin 2017.

 

Avec Mosaiqueguinee.com